• L'Orfèvre en nous

    La Paix

    La plume de Condor

     

     

    La poupée Kachina

     

    Comment faire la Paix sur cette terre bénie Seigneur, dis moi je t'en prie... Les attentats faisaient rage, la terreur était partout, mais que pouvais je faire pour que ce monde retrouve un peu d'humanité, de douceur, de sécurité, de paix ?. Ce matin là je pleurais dans mes prières... dis moi, Mon Dieu, dis moi, demande moi n'importe quoi et je le ferais, mais aide nous je t'en prie...

     

    Je venais de refermer mon livre d'Enseignement d'Un Cours en Miracles que j'étudie depuis plus de dix ans avec ferveur, pour y avoir trouvé un pilier de réflexion sur mon chemin de vie, sur ma Foi... J'y avais lu un passage parlant de l'enseignement, de l'étudiant qui, une fois suffisamment avancé dans l'étude devait réfléchir a devenir enseignant lui même afin de l'apprendre mieux encore, approfondissant ainsi son étude grâce aux partages avec les autres, ses frères et sœurs, mais je ne m'en sentais pas du tout capable, ni prête.

     

    Le soir même je devais recevoir des amis qui revenaient du Pérou. A ma grande surprise ils avaient un cadeau pour le moins original a mon intention, et c'était une plume de Condor !!! bénie au pied du Machu Pichu... ouah , je n'avais aucune idée de ce que j'allais faire de ce merveilleux présent, je le posais donc sur mon autel religieusement en me disant que Dieu allait m'expliquer !!!! et j'avais raison !!! l'explication ne tarda pas car le lendemain matin, au réveil, je me rendis compte que ma plume de Condor avait "disparue", eh oui, je compris immédiatement que mon petit chien adoré Obiwan le coquin me l'avait, comment dire, empruntée ? pour en faire un "jouet".... oupssss mais sachant qu'aucun évènement n'est anodin, je recherchais ma plume dont il ne restait a peine que quinze centimètres tout au plus, bon... que faire ? Quelque peu dépitée, vous pouvez imaginer, j'appelais une amie a qui je parlais de cet "incident". Elle me dit que ne sachant pas pourquoi cela lui faisait penser à la Prophétie Amérindienne de l'Aigle et du Condor et me conseilla d'aller regarder sur internet pour en savoir plus... et voici ce que j'y trouvais...

     

    Une prophétie amérindienne fut révélée au cours de la Première Rencontre des peuples indigènes à Quito, en Équateur, en 1990. Vieille de plusieurs milliers d’années, elle met en scène l’Aigle et le Condor et est racontée par un grand nombre de pays dans les 2 hémisphères.

    Il y a des milliers d’années, quand la vie commença son cycle, Pachakamak (le Dieu du Temps) et Wiracocha (dieu de l’univers), ont créé Inti (le soleil) et Quilla (la lune), de cette naissance émergea le Condor (Kuntur d’Urin) et l’Aigle, (l’Anga de Hanan). Leurs forces motivèrent l’union des peuples du Nord et du Sud et de cette union est née l’Amérique centrale. Dans cette partie de la Terre fut concentrée la sagesse de Hanan et Urin.

    De nouvelles Nations se développèrent, dont les habitants eurent la capacité

    d’ensemencer la terre au milieu d’un grand océan.

    Le début de la libération du peuple indien serait symbolisé par différentes prophéties,

    dont l’une est l’union des larmes du Condor d’Urin et de l’Aigle de Hanan.

    L’union de ces larmes soignera nos blessures et fortifiera nos esprits, nos corps et nos pensées, l’ancien sera rajeuni et nourri d’énergie pure transmise par les Grands Esprits de la Nature et de l’Univers. Lorsque le Condor du Sud et l’Aigle du Nord voleront ensemble, la Terre s’éveillera, l’esprit de la Pachamama, notre terre mère, ranimera la conscience de ses enfants par milliers pour effacer l’oppression, l’exploitation et l’injustice,

    et ils écriront sur l’immense page du ciel le mot sacré

    Liberté

    Les Anciens qui se rappellent, parlent d’une prophétie qui prédit comment

    nous allons nous rassembler et nous réunir en un seul.

    Nous sommes comme un corps qui a été brisé en morceaux

    et ce corps se reconstituera de nouveau en son entier.

    Ces prophéties guideraient les peuples et enseigneraient aux nations indiennes de se maintenir solides, unies et, par-dessus tout, de rechercher les voies les plus appropriées pour leur libération.

    L’Aigle symbolise la société matérialiste axée sur le développement scientifique et technologique tandis que le Condor symbolise la société spirituelle

    qui se sent plus intégrée dans son environnement naturel.

    Dans le déroulement de la vie des nations indiennes, tous les cinq siècles, se produisent des transformations et le dernier cycle a commencé à la fin du 15ème siècle, c’est-à-dire à l’époque qui coïncide avec l’arrivée de Christophe Colomb sur le sol américain,

    l’Union du Condor et l’aigle, devrait donc avoir lieu en ce moment…

     

    La prophétie de l’Aigle et du Condor commencerait-elle à se réaliser ?...

     

    « La nuit cosmique est tombée sur notre civilisation et durera 500 ans. Durant toutes ces années, le Roi des ténèbres gouvernera. Puis le Roi de la Lumière ouvrira à nouveau les portes des dimensions supérieures, suscitant le grand réveil de la conscience humaine. Il y aura une nouvelle ère quand nous pourrons contenir l’Esprit dans nos propres mains,

    quand l’Aigle et le Condor se réunifieront».

     

     

    Je partageais bien évidement dans mon cœur l'espoir de cette prophétie...

    Je priais, réfléchissais, demandais a Dieu de me montrer la voie du "comment participer" a la réalisation de cette prophétie, et a de nombreuses reprises j'ouvrais "au hasard" mon livre d'un Cours en Miracles sur l'Enseignant de Dieu... sans toutefois prendre de décision sur le fait de le devenir moi même... Une dizaine de jours après ces évènements je devais recevoir un monsieur qui venait du Colorado... Il arriva dans le mobilhome ou j'habitais a l'époque avec, me dit il, un cadeau très spécial !!! je l'en remerciais et quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'il m'expliqua qu'il s'agissait d'une poupée Kachina.. petite sculpture de bois faite par les Indiens Hopi pour apprendre a leurs enfants a communiquer avec les esprits de la nature... La poupée qui me fut offerte ce jour là représentait l'Esprit de l'Aigle !!!! la boucle était bouclée... Au travers de ces cadeaux Dieu me disait que la Paix était possible, indiscutablement, divinement. Bien évidement et afin que tout soit clair dans mon esprit le lendemain mon amie Colette du Jura m’appela et me dit "ma mimi, j'ai rêvé de toi cette nuit, tu étais dans une grande robe blanche et tu enseignais Un Cours en Miracles a plein de gens".

     

    Les atermoiements de mon petit ego se taisaient. Je ne pouvais plus reculer, hésiter, douter. C'est donc a ce moment là que je décidais de me mettre au travail, a ce moment là que L'Orfèvre de mon âme, de notre âme m'avait indiqué clairement pour le moins s'en faut quelle route prendre.. celle de partager au travers de tout ce que je suis, de tout ce qu'Il m'a appris et m'apprends Son enseignement d'Amour absolu, celui d'un Dieu que j'ai toujours senti vivre en moi malgré mes errances et mes doutes.

    Tous les partages que je vis avec chacun de vous m'enseignent, me permettent d'approfondir mon histoire d'amour avec Dieu qui est nous, vous, moi, tous les outils que je suis pour Sa Gloire dans nos cœurs sont a votre service, je suis agie et il ne saurait en être autrement. Toutes mes pensées, ma volonté, mes espoirs, mes prières, vont dans notre sens, celui d'une humanité guérie de l'illusion de la séparation d'avec Lui dont nous sommes un Effet, puisque prolongement de Son Esprit dans la matière divine, divinisée par notre conscience de ce lien indéfectible, de cette unité infaillible...

    Nous sommes le Royaume de Dieu sur Terre.

    Soyez bénis et nous le sommes tous

    Amen

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous Les Articles
    ×
    ×
    fsdfsdf